Retour prévu le 23 mai à 6.40 …..

Australie Sud est

Bilan de l’Australie

L’australie est un pays gigantesque et nous n’en avons fait qu’une petite partie.C’est probablement le pays où nous avons dépensé le plus car les prix y sont très élevés.Les australiens vivent moyennement bien avec leurs salaires mais pour les touristes européens que nous sommes,c’est extrêmement cher.

Nous avons essayé plusieurs modes de transport et de logement ce qui nous a permis de tester les différentes infrastructures.Elles sont toutes très bonnes mais avec une petite préférence pour les campings.(super camp kitchen et des salles de bain en général très correctes).

Les Australiens nous rappellent un peu les Américains par leurs côtés très décontractés et nonchalants mais ils possèdent ce « je ne sais quoi « qui fait que nous avons un petit penchant pour les Aussis.Ils s’intéressent toujours à vous (de façon sincère) et n’ont pas le poids de »superpuissance » sur les épaules ce qui en fait  un pays assez tranquille et sûr.

Nous avons particulièrement aimé le nord avec le parc du Kakadu mais les plages de la Sunshine coast sont aussi inoubliables.Même chose pour Sydney !

Bref,on a adoré…Franck a redécouvert ce pays qui avait bien changé en 20 ans, mais qui le fait toujours autant rêver; et ,en ce qui me concerne,j’avoue que mes craintes des bêbêtes n’étaient pas fondées(enfin pas vraiment).J’ai été surprise par le côté si friendly des Aussis et captivée comme les filles par la faune et la flore locales.

Australia forever !

 

Une semaine à Sydney

 

 

On en rêvait depuis quelques semaines, voire depuis quelques mois pour Maëlla !

Nous avons prix une chambre familiale dans un backpacker en centre ville  ce qui nous permet de faire pas mal de choses à pied.

Première chose à faire : rendre la voiture devenue inutile sur Sydney.Puis nous partons pour une petite ballade aux alentours de notre auberge. Le temps est couvert et nous connaissons notre première averse depuis…On ne sait plus trop ! Mais ce ne sera qu’une ondée de 5 minutes et comme nous dit Maëlla : « Ça ne nous a même pas rafraîchi ! ».Il est vrai que malgrès le temps maussade, il fait près de 26/27 °.

Le lendemain, nous partons à la découverte du quartier de Chinatown et notamment du Paddy’s Market où se trouve tout ce que l’on veut à pas cher ! Ça donne vraiment envie d’acheter.

Puis direction Cockle Bay,Darling Harbour, le chinese Garden, les parcs pour enfants….On pourrait tout vous énumérer mais cela prendrait beaucoup de temps car il y a tant de choses à faire et à voir.

Nous passons le reste de la semaine à parcourir cette jolie ville et on ne s’en lasse pas : Circular Quay,Hyde park,the Royal Botanic Garden,Manly,Harbour Bridge,the Rocks…On ne s’ennuie pas ici !

Nous avons également rencontré une autre famille de globetrotter (« une famille à l’ouest ») avec qui nous sommes allés à Bondi. Journée plage et farniente…Les filles sont ravies de pouvoir jouer avec leurs nouveaux amis et nous sommes aussi très contents de pouvoir échanger nos impressions et de parler de nos expériences. Nous leur souhaitons une très belle route pour la suite de l’aventure!

Notre semaine sur Sydney s’achève…Nous allons passer par Brisbane avant de décoller samedi pour la Nouvelle Calédonie !

 

Le jour de mes 7 ans…

Ah le 24 mars ! Je l’attendais depuis plus d’un an ! 7 ans à Sydney …Un rêve qui est devenu réalité.

8h du matin : Je suis réveillée depuis un petit moment mais j’attends tranquillement qu’on vienne me chercher dans mon lit .Tout d’un coup ,j’entends papa, maman et Lilwenn me chanter joyeux anniversaire…Ca va être une bonne journée je crois !

 

On prend vite fait un petit déjeuner et on part sous le soleil ( on m’avait promis un grand soleil, promesse tenue) dans les rues de Sydney pour une destination inconnue !Nous arrivons à Circular Quay d’où partent tous les ferrys. C’est chouette ! On va prendre le bateau…

Et c’est super beau car on traverse la baie de Sydney et on peut voir le Harbour bridge , l’opéra ,des voiliers ! Apparemment nous allons à Manly je ne sais pas trop où ça se trouve, je vais bien voir !

Arrivés à Manly, j’ai le droit de choisir l’endroit où on va manger et je choisis de manger des quesadillas dans un resto mexicain.Ca me rappelle de bons souvenirs !Hum..c’est trop bon !

Puis nous partons en direction de la plage mais sur le chemin, on découvre un magasin de glace où on se fait sa propre glace ! C’est super car dessus on peut mettre des smarties ou des billes de chocolat ! On peut mettre ce que l’on veut. Trop cool !

Nous partons manger notre glace sur la plage où on peut aussi observer des surfeurs. J’adore !

Petit après midi à jouer sur la plage (apparemment mes parents n’avaient  pas pensé à prendre nos maillots de bain !?C ‘est un peu dommage mais je ne leur en veux pas. Je suis cool non ???) puis nous reprenons le ferry pour revenir nous promener dans le quartier des Rocks.

Pour le dîner, j’ai aussi le droit de choisir le resto et cette fois-ci, je choisis l’italien pour une bonne pizza. Je fais comme mon papa quand il était petit. Mamy Micheline lui faisait une pizza car il n’aimait pas les gâteaux. Sauf que moi, j’aime aussi les gâteaux !!!J’avale ma pizza et tout à coup, j’entends tout le monde qui chante et je vois la serveuse arriver avec une grosse part de gâteau au chocolat avec une bougie en forme de 7  et une grosse part de gâteau à la fraise avec 7 bougies. C’est trop génial ! Puis j’ai reçu des cadeaux notamment un kangourou et un koala que j’adore !

IL est l’heure de rentrer à l’auberge. Ce fut une très belle journée et j’ai eu le meilleur des anniversaires !

PS : Je voulais dire merci à tous ceux qui m’ont envoyé des cartes d’anniversaire (électroniques),qui m’ont appelé par skype ,qui m’ont écrit des messages et m’ont fait des dessins….

MERCI BEAUCOUP ! Thank you very much ! Muchas Gracias !

Quelques jours dans les Blue Mountains…

Nous étions très impatients d’arriver dans les Blue Mountains qui étaient synonyme de randos, de nature et de splendides paysages. Nous n’avons pas été déçus !

Le nom Blue Mountain vient de la vapeur bleue provoquée par l’huile des eucalyptus. Nous avons pû l’observer mais il a été quasiment impossible de photographier la couleur bleutée.

Nous avons eu la sensation de faire un retour en arrière et de nous retrouver aux Etats Unis (même si la nature y est très différente!).Encore une fois il est difficile de décrire la beauté des paysages par des mots. On se tient là debout devant cette immensité…Une telle immensité qu’on souhaiterait avoir un angle de vue de 360 °(c’est-à-dire avoir des yeux dans le dos) !On essaie de capturer une image fixe de l’endroit,mais en vain…Finalement on finit par s’y  noyer ,notamment au lever ou au coucher du soleil lorsque la nature prend le pas sur l’homme.C’est le moment qu’on préfère.Lorsque les hommes rentrent chez eux pour laisser place aux frémissements de la nature,aux bruits des animaux qui se font plus téméraires.Alors on se dresse devant ce spectacle de toute beauté et au bout de quelques instants, on commence à tituber car on se fait happer par tout ce qui nous entoure…On respire profondement et on se dit que nous sommes bien petits finalement !

Bon tout ça ne vous dit pas ce que l’on a fait pendant trois jours mais pour faire bref : The three Sisters,figure emblématique des blue Mountains,Echo point,The Giant steps,Wentworth Falls… Nous sommes allés au Scenic World qui permet de visiter les Blue mountains de différentes manières :soit par un train qui descend dans la vallée de Jamison,soit à pied grâce aux sentiers aménagés,soit par le skyway qui est un téléphérique traversant la gorge et soit par le cableway ,un autre téléphérique qui descend aussi dans la vallée.Les filles ont adoré et elles ont pû se faire beaucoup d’amis japonais (en voyage scolaire).Ces derniers ont tous voulu se faire prendre en photo avec les filles : photo de groupe,photo individuelle…On a crû qu’on n’allait pas s’en sortir !

Avant de quitter ces magnifiques blue mountains, petite séance d’écriture dans la roche:

Nous partons pour Sydney pendant une semaine !

 

 

En route vers Sydney

 

 

Nous roulons donc vers Sydney en prenant la route côtière. Nous savions que les distances étaient énormes dans ce pays et c’est pourquoi nous avons segmenté notre road trip. Notre premier arrêt se fait à Lakes Entrance petit port de pêche, où nous avons loué une « cabine».Ca ressemble un peu à nos mobil home mais en beaucoup plus spacieux et plus confortable.

A notre arrivée, la propriétaire m’emmène jusqu’à notre cabine et là…Quelle horreur, une forme rampante sort sa tête de la pelouse juste devant notre cabine. Je garde mon calme et d’une voix la plus posée possible déclare « Je crois qu’il y a un serpent dans le jardin ».La propriétaire me sourit et me dit que ce n’est qu’un blue tongue lizard d’environ 40 cm de longueur(traduisez lézard à  la langue bleue).Elle me dit qu’il y a quelques familles de lézards dans le camping mais qu’ils ne mordent pas et ne sont pas venimeux. Quelle chance ! Je lui explique mon appréhension concernant les serpents mais elle me répond qu’elle n’a jamais vu de serpents de sa vie…Je ne sais pas si le secteur du tourisme est au ralenti en Australie et s’ils essaient d’attirer la clientèle étrangère mais essayer de nous faire croire qu’il n’y a pas d’animaux dangereux ici, c’est vraiment nous prendre pour des imbéciles !!!

La cabine se compose d’une vraie cuisine,de deux chambres, d’un salon…Le grand luxe pour les voyageurs que nous sommes. Ces deux jours seront synonymes de plage et farniente.

Pour notre deuxième arrêt, nous avons choisi Merimbula petite ville à mi-chemin entre Melbourne et Sydney. Nous entrons donc dans l’état du New South Wales.

Le backpacker que nous avons réservé est complètement…vide ! Ca sent la fin de saison et l’auberge de jeunesse est entièrement à nous ! Pas désagréable d’avoir chacun sa salle de bain mais l’ambiance « fin de saison »rend l’endroit tristounet. Le propriétaire nous indique les principaux sites d’intérêt dont notamment les endroits où on peut voir des kangourous. Comme les filles nous réclament encore des marsupiaux, nous partons à leur recherche et il ne nous faudra pas longtemps pour en rencontrer : Sur le bord de la route, dans les jardins de particuliers, dans un camping…Des kangourous, en veux-tu, en voilà !

Dans le jardin du backpacker se trouvent également de magnifiques loriquets à tête bleue que les filles auront la chance de pouvoir nourrir.

Mais ce n’est pas tout…Un soir,les filles ont pû observer un « ringtail possum » (possum à queue en anneau dixit le dictionnaire !) qui était grimpé dans un des arbres de l’auberge .C’est un marsupial australien vivant essentiellement la nuit qu’on peut apercevoir dans les jardins où il vient se nourrir de fruits et fleurs. Malheureusement, nous n’avons pas de photo, notre flash n’ayant pas été réparé !

Il est l’heure de reprendre la route vers notre troisième point de chute : Jervis Bay.

Jervis Bay est très populaire auprès des australiens car on y trouve de magnifiques plages de sable blanc immaculé. Cette fois-ci, nous avons pris une cabine dans un camping donnant directement sur la plage.

La première bonne nouvelle en arrivant au camping est que nous avons été surclassés (apparemment une erreur de leur logiciel).Nous avions choisi une cabine à 90 dollars la nuit et nous voici rendus dans une cabine à 200 dollars. La jeune femme à l’accueil nous demande si cela ne nous pose pas de problème…Bon, c’est vrai qu’on voulait vraiment la petite cabine vieillotte et usée à 90 dollars mais bon je suppose qu’on va réussir à s’adapter au luxe de celle à 200 dollars (enfin 90 dollars pour nous) !!!

On déballe les affaires plus vite que Buzz l’éclair et nous partons à la plage afin que les filles puissent essayer leur planche et titiller la vague. Le surf en Australie, c’est un peu comme notre baguette de pain en France, c’est indissociable !

Maëlla prend sa première vague…pas encore debout sur la planche mais c’est tout comme pour elle ! Elle jubile ! Notre Lili est emportée dès la première vague et après avoir avalé quelques litres d’eau, elle décide d’abandonner le surf et de se concentrer sur la recherche de jolis coquillages. Chacun son truc !

Nous passons ces quelques jours à nous ballader le long de ces criques enchanteresses et à admirer les superbes panoramas. Nous n’avons pas eu la chance de voir des dauphins mais on espère en apercevoir en montant un peu plus haut sur la côte australienne.

A mesure que nous avançons, nous découvrons les différents climats de l’Australie.Pour le moment, nous avons principalement traversé des zones au climat méditerranéen mais plus nous montons,plus nous nous approchons des régions au climat tropical.

Au sud de l’Australie, les 4 saisons sont inversées par rapport à chez nous et en ce qui concerne le nord, il n’existe que deux saisons : la saison sèche et la saison humide.

Nous nous rapprochons peu à peu de Sydney mais avant de l’atteindre, nous allons faire un petit tour du côté des Blue Mountains !

The great Ocean road

 

Avant de remonter sur Sydney, nous partons vers l’ouest de Melbourne afin de suivre the great ocean road, connue pour être une des plus belles routes au monde.

La route scénique longe les côtes australiennes sur près de 328 km avec des paysages sublimes. Nous nous arrêtons à Lorne, petite ville à partir de laquelle on peut faire quelques marches dans la rainforest afin de voir de jolies cascades. Nous nous apprêtons à faire notre première marche lorsque nous découvrons notre premier panneau typiquement australien :attention serpents !De quoi me refroidir…Et même si Franck nous promet que nous ne verrons pas de serpent pendant notre séjour, je préfère rester avec Maëlla sur le parking à attendre nos deux téméraires(ou inconscients).

Sur la route nous menant à Apollo Bay, où nous allons dormir, nous nous arrêtons pour boire un café et quelle ne fut pas notre surprise de voir des koalas perchés dans les arbres avoisinant le café.L es filles sont super contentes de voir leurs premiers koalas, c’est vrai qu’ils sont vraiment mignons !

Nous roulons tranquillement sur cette jolie route vers notre backpacker lorsque nous voyons les voitures venant d’en face à l’arrêt (sans aucune raison apparente).Arrivés à leurs niveaux, nous nous rendons compte que tout le monde s’est arrété afin de laisser traverser….2 SERPENTS !!!!!!!!Non mais je n’y crois pas ! 2 serpents venimeux (ils le sont quasiment tous ici !) qui bloquent la circulation sur the great ocean road. Nous n’avons pas de photo car Franck conduisait et moi je criais :« passez moi un bazooka ».J’ai beau me dire qu’il y a de la place pour tout le monde sur notre belle planète, là, j’ai un peu de mal !

4 koalas et 2 serpents pour notre première journée…nous sommes rassurés, la faune australienne tient toutes ses promesses .Ce qui n’est pas le cas de Franck ! pas de serpent !tu parles !

Le lendemain, à notre réveil, nous avons la grande joie de voir un gros koala qui a pris ses quartiers dans l’arbre à côté de notre chambre. Que du bonheur !

Nous partons voir les très célèbres 12 Apostles (les 12 apôtres), formation rocheuse le long de la great ocean road. L’endroit, bien que très touristique, est de toute beauté et nous décidons de revenir le soir même pour voir le coucher du soleil sur les 12 apôtres. Les photos parlent d’elles même.

 

 

Nous nous arrêtons aussi pour voir :The Grotto,the Lord and Arch,the London bridge …

C’est effectivement une jolie route très différente de celle que nous avions faite aux Etats-Unis (Big Sur) mais d’une beauté comparable.

Sur la route, une pancarte nous indique une sorte de réserve avec des animaux tels que koalas, dingos, wallabies, émus, kangourous…Les filles nous réclamant des kangourous depuis…7 mois, nous leur faisons un petit plaisir en allant à la rencontre de leurs idoles. Les premières larmes de Maëlla sont émouvantes et les rires de Lili nous font chaud au cœur.

 

Le midi,nous nous arrêtons à Port Campbell pour déjeuner et  nous commandons un fish and chips pour les filles.L’établissement proposant plusieurs formules,nous choississons la moins chère.Par curiosité,nous demandons de quel poisson il s’agit ; et avec un grand sourire,la serveuse nous répond : « shark »(requin).En voyant notre tête,elle s’empresse d’ajouter que c’est délicieux.Nous ne disons rien aux filles afin de ne pas les influencer et quelques instants plus tard,le verdict tombe :Maëlla n’est pas emballée,Lilwenn se régale !

Il est l’heure de faire demi-tour et de repartir vers l’est en direction de Sydney. Nous allons longer la côte afin de découvrir les petits villages australiens.

Australia, l’île continent.

 

Melbourne

Nous voyageons avec la compagnie low cost JETSTAR. Les services proposés à bord sont tous payants : boissons, repas, I pad pour regarder un film (car il n’y a pas d’écran)…Heureusement que le vol ne dure que 3h30 !

Par contre comme son nom l’indique cette compagnie est celle des STARS, nous avons d’ailleurs croisé la fille spirituelle de Lady Gaga : Lili Blabla Gaga…….

Notre périple australien va se faire en deux parties : Nous allons, d’abord, faire la côte sud puis remonter vers l’est du 7 au 30 mars. Apres une escale en nouvelle Calédonie,  nous reviendrons finir l’est et découvrir le nord du 13 au 30 avril.

Nous commençons donc par l’état du Victoria (the place to be selon leurs plaques d’immatriculation) et notamment par la ville de Melbourne. Melbourne a été élue la ville la plus agréable (au monde) dans le classement 2011 et nous avons hâte de la découvrir. Le passage des douanes et de l’immigration se font sans problème et nous voici enfin libres de circuler sur le sol australien. Notre plus grande surprise est la météo et surtout les températures :il fait très très chaud…Les melbourners nous confirment que nous sommes plus de 10°c au-dessus des normales saisonnières. Il fait actuellement 37 ° l’après-midi. Nous nous engouffrons dans un taxi pour nous rendre dans notre hôtel en centre ville et notre première constatation est que la vie coûte très chère ici (surtout pour les touristes !) :près de 90 dollars pour la course. Pour info, nous avions 1,58 dollars néozélandais pour 1 € mais ici nous n’aurons qu’ 1.30 dollars autraliens.

Nous nous déchargeons de nos bagages et nous partons à la découverte de Melbourne. N’ayant pas mangé à bord de l’avion, nous décidons d’aller grignoter un petit bout à petits prix (enfin on l’espère).

Une pancarte affichant 3 parts de pizzas pour 5 dollars nous interpelle…Bon,les parts ne sont pas des parts à proprement parlé mais cela devra faire l’affaire. Sauf pour Maëlla qui se demande comment ils arrivent à faire autant de parts dans une pizza !Nous tentons une petite promenade mais nous n’avions pas anticipé une telle chaleur et notre Lili tourne au rouge écrevisse :« Non maman, pas une écrevisse, un crabe car je suis un petit Cancer ! » ! A noter que de jeunes sont dans la rue pour informer et obtenir des dons pour des organismes luttant contre le cancer…

Pour éviter une marche trop pénible, nous grimpons dans un tramway gratuit qui fait le tour du centre ville et qui nous permet de voir les principaux sites d’intérêt de la ville.

Nous décidons de rentrer nous reposer et de ressortir dans la soirée pour aller visiter Chinatown.

Le lendemain, nous nous rendons au royal botanic garden afin de découvrir la flore locale puis nous longeons la Yarra River où a lieu une compétition de ski nautique. Nous entendons qu’une française est dans la compétition et nous restons donc pour l’encourager. Et là, c’est une grande révélation pour Lily, qui, c’est décidé, va devenir la première championne française de ski nautique, avec un nom breton svp(pour le nom breton, nous n’avons pas trop bien compris pourquoi elle y accordait une telle importance mais ça c’est notre Lily !).Mais étant donné que Lily tombe par terre 3 fois par jour en moyenne, on a de quoi s’inquièter !

Demain, nous allons chercher la voiture de location car nous avons choisi de faire le premier tronçon en backpackers, expérience que nous avions bien aimée en Nouvelle-Zélande. Tandis que la deuxieme séquence australienne se fera très probablement à bord d’un campervan.