Retour prévu le 23 mai à 6.40 …..

ile de Chiloé

L’île de Chiloé (29 au 31)

Notre dernière étape nous amène sur l’archipel de Chiloé qui est constitué de la grande île de Chiloé et de ses 40 îles plus petites. Chiloé est réputée pour ses églises,ses maisons multicolores (souvent sur pilotis),sa Pinguinera et son mauvais temps…Mais là encore,nous aurons beaucoup de chance car nous visiterons les environs sous un soleil radieux !

Pour arriver à destination,nous prenons un ferry nous permettant de traverser le canal de Chacao.Pendant la traversée,qui ne dure qu’une demi heure et coûte 16 €,nous avons la chance de voir des lions de mer qui vont nous accompagner tout du long du voyage.

Nous avons élu domicile à Ancud dans une petite auberge familiale tenue par Martin et sa femme,tous deux originaires de la Suisse allemande.Tout y est nickel et nous avons la chance d’avoir notre propre salle de bain ce qui est un luxe lorsqu’on voyage en backpackers.L’endroit est idyllique et les filles passent la plupart du temps à jouer dehors.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au programme,visite de la campagne chilote,de ses églises et de sa Pinguinera.

Ici le bois est le matériau de toutes constructions :maison,outil,bateaux,serrures …L’île est notamment très connue pour ses églises en bois dont certaines sont classées par l’Unesco au patrimoine de l’humanité.

Mais les filles ne pensent qu’aux  pingouins.Une sortie en mer s’impose donc pour rendre visite à cette petite colonie.La route pour accéder à la plage d’où partent les bateaux n’en est pas une, c’est une piste, en très mauvais état, d’environ 20 km ! Nous craignons à tout moment d’abîmer la voiture de location (petite citadine), mais c’est le prix à payer pour voir deux espèces de pingouins :les pingouins de Magellan et les pingouins de Humboldt(en voie d’extinction).C’est le seul endroit au Chili où les deux espèces cohabitent.

 

 

 

Le spectacle est au rendez vous et nous avons même la chance de voir une petite loutre se prélasser au soleil.Nous pouvons aussi observer cormorans, pélicans,mouettes(ça on connaît bien mais ce ne sont pas les mêmes que chez nous)…Toute la faune locale !

La mer, ça donne faim et nous finissons notre promenade en mangeant de bons empenadas au fromage sur la plage.Tout simples mais tellement bons !

De retour à l’Hostal Nuevo Mundo,nous rencontrons un chilien qui est guide pour touristes français.Son français est impeccable et il nous donne beaucoup d’informations sur cette belle région(notamment qu’il fait beau 2 à 3 semaines par an et que nous sommes en plein dedans).

Nous passons le reste du séjour à nous ballader dans les marchés locaux puis retour à  Santiago,toujours par bus de nuit mais cette fois-ci en « salon cama »(les sièges sont un peu plus inclinés)ce qui améliore nettement le voyage.

C’est notre avant dernière nuit en Amérique latine car le 2 Février,nous nous envolons pour l’Océanie avec comme première destination la Nouvelle-Zélande.Nous y arriverons le 4 Février car le temps de vol (13h de vol de nuit)et le décalage horaire nous font sauter le 3 Février.Un jour de moins au compteur !

A bientôt chez les Kiwis !