Etats-Unis (ouest)

bilan ouest américain

Le bilan est plus que positif ! Et nous sommes tous les 4 d’accord pour dire que que nous y avons tous trouvé notre compte !Je pourrais résumer tout ce que nous avons aimé mais cela reviendrait à énumérer tout ce que nous avons déjà écrit !Le fait d’avoir parcouru en camping car la Californie,l’Utah,le Nevada et l’Arizona nous a permis de voir les différentes facettes de l’ouest américain: des quartiers huppés de Beverly Hills au desert du Mojave,des magnifiques parcs nationaux aux lumières de Las Vegas …Tant de souvenirs et d’images nous reviennent ! Et pourtant,il y a tant de choses que nous n’avons pas eu le temps de faire :San Diego,Santa Monica,Yellowstone,Monument Valley ….

Nous avons trouvé les américains très gentils,accessibles et toujours prêts à nous aider.Ce sont des gens qui sont,en général,assez ouverts et très curieux finalement,même si l’Europe leur semble bien loin !Tous ceux que nous avons rencontré étaient très fiers de leur pays et même si le pays est très vaste,ils se retrouvent tous sous le même drapeau.

Les Américains que nous avons rencontré sur notre route montraient une réelle envie d’indépendance vis à vis de l’Etat et les notions de travail et d’entreprise étaient au coeur des conversations…L’époque des premiers pionniers n’est finalement pas si loin !

un joshua tree

 

des kilomètres et des kilomètres de bitume

 

on adore leurs doughnuts

Retour sur Los Angeles du 22 au 24 octobre

Nous revoici sur Los Angeles pour deux jours.Après avoir rendu notre RV,nous prenons une voiture de location afin de pouvoir visiter plus facilement la ville.Nous avons également rendez vous avec la famille Jolie Planète(rencontrée à San Francisco)qui est aussi sur Los Angeles depuis quelques jours.Petit repas entre amis à Beverly Hills by night…Quartier très sympathique !

 

 

 

Hollywood boulevard,Sunset boulevard,Venice Beach …des noms qui font rêver.Los Angeles est une ville énorme et nous ne ferons que la traverser car nous avons peu de temps.Peut-être une prochaine fois …

Il est l’heure de quitter l’ouest américain pour notre troisième étape à savoir le Mexique où nous devons rejoindre nos amis Erwan et Paola et leurs enfants Eliza et Yan.

Bye Bye la côte ouest …ce n’est qu’un au revoir !

 

Le grand Canyon

 

Nous parvenons à destination en fin de journée et nous sommes assez surpris par les premiers paysages car nous nous attendions à voir quelque chose de beaucoup plus aride et désertique. Le campground se trouve dans une pinède et les emplacements sont assez ombragés avec table de pique nique et grill pour barbecue.Nous nous rendons au visitor mais arrivons trop tard pour retirer les docs, celui-ci fermant à 17h(et il est 17h03 grrrr !!!).Retour au campement pour une bonne nuit de sommeil avant d’attaquer notre dernier parc national.

 

 

 

 

Debout de bonne heure (ici on se lève avec le soleil et on se couche avec lui),nous partons au visitor center et là,grosse surprise …une queue monstre pour retirer les documentations ou pour parler aux rangers.Les filles vont comme d’habitude se présenter en anglais pour retire leur ranger programme mais on sent le tourisme de masse.La ranger leur portera peu d’attention et se contentera de leur donner le livre d’activités et de nous indiquer les programmes parmi lesquels nous devons choisir pour valider leurs books.Notre première constatation est que le grand canyon est un parc très touristique et qu’il possède de grosses infrastructures(on le voit aussi sur les prix).C’est un des parcs les plus visités des états unis avec près de 5 millions de visiteurs par an !

 

Le grand canyon est comme un mille feuille (40 couches de roches différentes)dans lequel on peut retrouver toute l’histoire géologique de la région et une partie de celle de la Terre.Il a été sculpté par la puissance du fleuve Colorado qui a tracé une route et creusé des falaises vertigineuses ….

 

Nous attrapons une des navettes(le parc se visite à pied ou en navette afin d’eviter la circulation dans le parc)et nous nous rendons aux principaux points d’observation du canyon.En ce qui concerne le grand canyon,Franck et moi avons des avis assez divergents mais encore une fois,nous n’apprécions pas tous les choses de la même manière.En bref,Franck trouve ça magnifique et moi je reste sur ma faim (ok c’est beau je l’admets mais je préfère Zion).La vue panoramique est tout de même spectaculaire et nous nous sentons bien petit dans cette immensité.Il est possible de descendre le grand canyon à pied mais il faut le faire sur deux jours (aller retour)et cela reste compliqué avec les filles.Nous nous contenterons de rando le long du grand canyon où nous aurons tout le loisir pendant ces trois jours de voir wapitis,écureuils et cerfs avec au bout du compte un quatrième badge pour les filles.

 

 

 

Il est l’heure de prendre la route direction Los Angeles avec quelques haltes tels qu’à Needles et Twentynine Palms …Cette « ville »n’est qu’à deux de Los Angeles mais nous sommes réellement dans ce que l’on appelle l’Amérique profonde…Nous traversons des villes(2 à 3 bicoques parfois)) où nous apercevons des semblants de maisons,des camping car délabrés ou des mobil homes qui tiennent debout par je ne sais quel mystère !Nous y aprecevons parfois quelques voitures garés mais la plupart sont abandonnés…des villes fantômes !C’est aussi çà l’Amérique …des étendues de désert où on ne croise personne pendant des kms.Ce pays est gigantesque.Nous croisons de temps en temps quelques voitures de l’armée.Il faut dire qu’ils ont de quoi s’entraîner ici avant de partir pour l’Afghanistan !

 

En route vers le Lake Powell…

 

Nous prenons la direction du lake Powell qui est le deuxième plus grand lac artificiel des Etats unis.Sur ses rives se trouvent plages et criques et de nombreux américains viennent s’y baigner ou faire du bateau.Nous nous installons à Lone rock qui est une sorte de campground directement sur la plage.L’endroit est assez surprenant puisqu’il faut traverser les dunes avec son camping car sur des chemins non pavés pour arriver au bord du Lake puis chacun s’installe où il veut.

 

 

 

Pas d’électricité,pas d’eau …seulement le Lake Powell,ses dunes et son coucher de soleil …

Nous nous garons près d’une caravane où nous avons remarqué des chaises d’enfant (on est malin hein ?!)et quelques minutes plus tard nous apercevons nos voisins qui reviennent d’une promenade en bateau. Les filles feront connaissance avec les deux petites voisines (4 et 8 ans) et s’amuseront ensemble toute la soirée en échangeant dans une langue qui nous est inconnue ! Encore un coucher de soleil à tomber par terre !

 

Debout avec le lever du soleil (photo oblige), Franck fera connaissance à son tour avec le papy des filles autour d’un « bon »café .Il n’y a pas à dire,ses américains ont la parole facile et sont très ouverts lorsqu’il s’agit de parler de leurs vies ,de leurs histoires …Ce sont des gens qui se dévoilent assez facilement, à moins que nous ayons des têtes très sympathiques !Malheureusement le temps presse et nous devons reprendre la route pour nous rendre à Grand Canyon où nous avons réservé dans le « Mather Campground ».

Sur le chemin,nous nous arrétons pour admirer le célèbre Horseshoe Bend(la courbe du fer à cheval)creusé par le Colorado tout près de la ville de Page.

Zion

dsc_3482

Mercredi matin, nous prenons la direction d’un autre parc national :Zion. Nous avons réservé via internet dans le Watchman Campground qui se trouve à l’intérieur du parc tout près du visitor Center. Le campground est très bien aménagé avec de beaux emplacements, un barbecue, une table de pique-nique et pour 18 dollars nous avons même l’électricité !Que du bonheur ! Nous prenons nos sacs à dos et comme d’hab nous prenons la direction du….Visitor Center ! Ah il y en a qui suivent ! (pour les autres il faut reprendre la lecture à partir de Yosémite).Nous retirons les cartes et tout ce qu’il faut pour le programme Junior Ranger.A chaque parc son « Junior Ranger Programme »!Celui de Zion est un peu plus étoffé car il faudra suivre un programme mené par un ranger plus remplir un livre d’activités (beaucoup plus conséquent que celui de Death Valley).N’est pas ranger qui veut à Zion !

 

Le ciel se couvre mais nous prenons le risque de faire une première petite randonnée avec les filles. Nous la finissons sous une petite pluie fine qui va bientôt se transformer en un vrai déluge.D’ailleurs les alertes météos s’enchainent à la radio : orages et tempêtes. Nous nous réfugions vite fait dans notre rv car l’orage gronde et les éclairs dans le ciel nous annoncent une nuit agitée !

Au réveil, la météo nous annonce de la pluie pour une grande partie de la journée. Nous restons donc à l’abri à faire les activités du livre des rangers jusqu’à 14h, heure à laquelle a lieu un des programmes proposés par les rangers. Celui ci porte sur la formation  géologique du parc …pour ainsi dire inintéressant pour nos filles car il ne nous est pas facile de leur traduire ce vocabulaire bien spécifique et difficilement compréhensible pour leur âge. Mais au bout du compte, elles auront la signature du ranger sur leur book et c’est bien là le principal !De plus, bonne nouvelle ,une éclaircie est prévue pour l’après midi !Nous attrapons la navette (les voitures sont interdites dans une grande partie du parc et c’est une navette gratuite qui permet de relier les principaux points)qui nous dépose à notre point de départ pour une randonnée de 2h30 avec des sentiers qui sont loin d’être faciles pour les filles !euh oui ,nous faisons notre mea culpa car nous nous sommes trompés de parcours (nous en avions choisi un facile et pas très long sur la carte) et  nous nous retrouvons à grimper sur des sentiers abrupts et glissants …Sur le coup, nous ne nous en sommes pas rendus compte, mais à force de voir les américains en admiration devant nos deux filles ,on se disait que ça clochait quelque part ! Surtout lorsqu’une américaine nous a dit que nos filles devaient être de très bonnes marcheuses pour décider de suivre ce trail !

 

Encore une fois, nos filles nous épatent !Il faut dire qu’elles sont très motivées car pour être un ranger il faut voir un maximum de plantes, fleurs et animaux !Et Maëlla veut monter le plus haut possible pour voir coyote, cougar et compagnie et Lilwenn se concentre sur les plantes (hé tonton pimpon,je t’ai trouvé plein de cactus !).Malheureusement l’orage se fait entendre et nous pressons le pas pour ne pas être pris dans un flash flood(coulée de boue quasi instantanée qui emporte tout sur son passage…à éviter si possible !).

 

dsc_3489

 

 

Nous arrivons juste à temps dans notre campement, la nuit va encore être arrosée …

Afin de profiter de Zion sous le soleil (la météo annonce son retour), nous avons décidé de rester une journée de plus mais comme nous n’avions pas réservé, nous devons nous rabattre sur le deuxième campground du parc. Comme celui-ci fonctionne de la manière « premier arrivé, premier servi »,nous nous y rendons dès 9h00 afin d’avoir une place assurée puis direction le visitor center pour rapporter le book des junior rangers rempli en bonne et due forme. Troisième badge en poche ! Nous pouvons désormais commencer notre dernière marche à pied tranquillement le long de la Virgin River.

Zion est un parc magnifique avec des paysages à couper le souffle,des roches aux couleurs magnifiques, une faune abondante(nous y croiserons de nombreux cerfs,dindons sauvages,écureuils).Les chemins de randonnée sont nombreux et permettent de voir différentes parties du parc.On pourrait facilement y rester une semaine tant il y a voir et à faire ici.Les formations rocheuses portent des noms donnés par les mormons venus s’installer ici il y a un peu plus de 150 ans:La cour des Patriarches,Le Grand trône blanc,l’Arrivée de l’ange,les tours de la vierge …le parc est également très riche en sites archéologiques.

 

Afin de rejoindre le Lake Powell,nous traversons zion d’ouest en est et empruntons le tunnel du Mont Carmel pour la modique de 15 dollars.Ce tunnel achevé en 1930 avait été construit pour faire passer des voitures dont la taille était bien plus petite que nos enginsd ‘aujourd’hui.Par conséquent,nous devons être escortés pour traverser avec notre Rv qui prend quasimment toute la largeur du tunnel !

Quelques kilomètres après la sortie du tunnel,nous aurons la chance (Maëlla en est malade ….de joie)de tomber sur un « troupeau » de bighorn sheep(le mouflon d’Amérique)installé sur les hauteurs de Zion…L’apothéose pour les filles !

 

Death Valley:hot,dry and low

 

Après avoir quitté Yosémite,nous prenons la route de Death Valley.La route pour y parvenir est longue et nous décidons de faire une pause à mi distance.Pendant notre trajet nous verrons le Mono Lake,lac salé situé dans la Sierra Nevada( il contient 3 fois plus de sel que l’océan pacifique)et nous passerons près de la petite ville de Mammoth Lakes connue pour sa station de ski.Nous arrivons en fin de journée à Lone Pine,dernière ville avant la Death Valley,où nous décidons de passer la nuit dans le camping de Boulder Creek.Nous devions y passer qu’une seule nuit;nous y resterons 4 nuits.Le camping est au milieu de nul part et donne sur les Alabama Hills qui sont des collines appartenant à la Sierra Nevada et ayant servi comme décor pour de nombreux films.

Nous profitons de la piscine et du jacuzzi pour nous rafraîchir et nous détendre…Le soleil se couche,les couleurs sur la Sierra sont magnifiques.

Le lendemain matin,nous nous précipitons dans la salle commune pour profiter du café à volonté et pour nous gaver des délicieux muffins tout frais(encore tièdes,un délice).Le petit déj est offert au Boulder Creek …Nous sommes aux anges,nous prenons une nuit de plus !Nous faisons connaissance avec nos voisins,Sally et Alvin,un couple d’américains qui sont venus à Lone Pine pour le festival du film (vieux western).Ces derniers nous apportent un panier de pêches absolumment délicieuses qu’ils ont acheté chez un petit producteur,ils sont vraiment trop gentils ces américains !Même rythme le troisième jour (trop dur !)et comme il nous reste encore quelques détails à régler avec le blog et quelques courses à faire avant le désert,nous prenons une troisième nuit …Franck et Alvin ont bien sympathisé et ce dernier propose de nous emmener le lendemain rencontrer un de ses amis, collectionneur d’insectes. C’est ainsi que nous visiterons  un petit musée, sorti de nulle part, sur les insectes du désert (araignées,serpent,scorpions et j’en passe !).Jeudi après midi,visite du musée avec Alvin,qui nous sert aussi de guide à Lone Pine,puis notre américain insiste pour nous inviter à manger un milkshake !!!On est trop gâté !Retour au camping pour notre dernière nuit au Boulder Creek.

Nous prenons la route de bonne heure afin de profiter de la température encore assez douce.Les paysages depuis Yosémite ont bien changé !Immensité et aridité sont les deux mots qui me viennent d’abord  à l’esprit,puis,peu à peu vient la chaleur étouffante de Death Valley.Nous nous dirigeons vers le visitor center afin de prendre,comme d’habitude, les cartes et les docs concernant le junior ranger.Cette fois ci,pas de programme pour les junior mais un livre d’activités à compléter avec une interview à faire auprès d’un ranger.Nous commençons la visite de Death valley par une randonnée dans le Golden Canyon (très joli et assez facile à faire avec des enfants) Puis nous enchainons sur Badwater qui est le point le plus bas d’Amérique du nord avec une altitude de 85m sous le niveau de la mer.Nous finissons notre journée par Devil’s golf course(le parcours de golf du diable en français)qui est un plateau couvert de sel et de boues séchées,puis nous partons vers un des campground de Death Valley,à savoir le Texas Spring,afin de passer notre première nuit dans le désert.Alors que nous préparons à manger dans le RV,nous entendons les filles qui crient dehors et qui nous demandent de venir rapidemement …Et là nous restons bouche bée devant le spectacle qui s’offre à nous:un coucher de soleil magnifique avec des couleurs qui ne cessent de changer à chaque instant.Du bleu,du violet,du rose,de l’orange,une palette de couleurs sur un décor à couper le souffle.Nous sommes émerveillés par ce spectacle mais également par nos filles qui semblent vivre un vrai moment de bonheur et pour la première fois depuis notre départ,nous réalisons que,malgrès leur jeune âge,elles sont capables d’apprécier les choses magnifiques qui s’offrent à elles.Ce soir,nous nous couchons sereins et rassurés par l’attitude de nos filles…Ce voyage est aussi le leur.

La nuit fut chaude ,très chaude.Aucun de nous 4 ne pourra s’endormir avant minuit.Et dire qu’on pensait que les températures  baissaient la nuit !

Que nenni !Franck est debout avant le lever du soleil (il ne supporte pas la chaleur)pour prendre son café au milieu de nul part (vraiment nul part).

Alors que nous sommes installés dehors à déjeuner,j’aperçois une voiture de rangers qui vient contrôler que tout le monde à bien payer sa place de campement car il n’y a personne à l’entrée du campground et c’est un horodateur qui vous donne un ticket pour la nuit.Je me mets à courir après la voiture, car afin de remplir leur mission,les filles doivent interviewer un ranger et comme j’en ai un sous la main,je ne vais pas me gêner !Ce sera une ranger qui répondra à nos questions:Mission accomplie.Et tout ça en pyjama car je n’ai pas eu le temps de m’habiller !Heureusement que le coyote et le Roadrunner (vous savez le Bip Bip )ne m’ont pas vu sinon ils auraient été mort de rire …

Nous avons eu la chance d’ailleurs de croiser un coyote (la ranger nous a dit que ça arrive de plus en plus car les touristes ont la fâcheuse habitude de les nourrir)et de voir (enfin Franck seulement) un Roadrunner qui est beaucoup plus petit en réalité que dans le dessin animé.

Il est temps de ramener le cahier d’activité au visitor center afin de preter serment et récolter notre deuxième badge.Lilwenn en ressort un peu déçue car elle pensait partir pour une rando avec un ranger.Tant pis !

Nous nous rendons ensuite à un des endroits les plus connus de Death Valley :Zabriskie Point…à voir et à revoir.La chaleur commence à être éprouvante et nous décidons de reprendre notre chemin.Nous dormirons à Pahrump avant de nous rendre à Las Vegas.

 

Death Valley ,la vallée de la mort …Hot ,dry and low !

C’est l’endroit le plus chaud de la planète et détient le record mondial de la plus haute température avec 57 °.C’est aussi l’endroit le plus sec des Etats Unis car il possède le plus faible taux de précipitation du pays et il arrive même que certaines année pas une goutte d’eau ne tombe.Badwater ,qui se trouve au coeur de Death Valley,est l’endroit le plus bas des Etats-Unis et situe 282 pieds(85 mètres) sous le niveau de la mer.

 

 

 

 

YOSEMITE

sc_3081

Après san Francisco,nous partons pour un petit tour de parcs nationaux avec comme première étape Yosémite.Rien que son nom fait rêver…par mesure de précaution(nous arrivons la veille d’un week end)nous réservons une nuit dans un des campings à l’entrée du parc « Hodgdon Meadows ».Le temps est avec nous:un ciel bleu magnifique et des températures de rêve pour visiter le parc.Sur la route nous avons déjà croisé cerfs et écureuils ce qui réjouit les filles bien évidemment.Les campings du parc sont des campings sans service(pas d’eau ou électricité) ce qui nous donne l’impression de ne faire plus qu’un avec la nature.(ok c’est vrai nous sommes en camping car et non pas en tente,mais quand même !).Le camping est bien ombragé et possède des boîtes à ours pour que l’on puisse mettre tout ce qui serait susceptible d’attirer ces gros nounours.Ce n’est pas de la paranoîa,les ours sont très présents à Yosémite et les rangers ne rigolent pas avec ça !Les règles sont strictes:ne rien laisser dans sa voiture pendant la journée,ranger nourriture et cosmétiques (les ours en sont friands)dans les boîtes à ours,faire sa vaisselle sitôt manger,jeter ses ordures dans des poubelles bien spécifiques …Toutes ces mesures sont faites pour protéger les ours (bon les hommes aussi)car un ours qui met en danger des hommes est susceptible d’être abattu !

Franck nous prépare bacon ,maïs et pomme de terre,le tout cuit au feu de bois …La forêt est éclairée par tous les feux de camp des campeurs venus pour le week end,la lune scintille entre les arbres et on entend les murmures autour des feux.Un moment vraiment magique !

sc_3024_1

 

 

Le Lendemain matin,nous partons pour Yosémite Valley:La route nous y conduisant est époustouflante et nous ne cessons de prononcer des ah et des oh !Nous nous arrêtons plusieurs fois pour admirer la vue:La Nature a façonné un chef d’oeuvre . Nous nous rendons au visitor center pour y retirer les docs nécessaires et pour nous renseigner sur le programme des junior ranger car dans tous les parcs nationaux américains ,les enfants peuvent obtenir le badge des junior rangers (attention !il faut le mériter !),haute distinction leur permettant de faire partie de la grande famille des Rangers.Inutile de vous préciser que les filles,surtout Maëlla,attendent ce jour depuis très très longtemps.Après discussion avec un ranger,deux possibilités s’offrent à nous:soit elles complètent un questionnaire sur la faune et la flore de Yosémite avec l’aide de leurs parents (nous en l’occurence)et le ramènent au visitor center pour recevoir leurs badges,soit elles suivent le programme « junior ranger » avec un ranger ce qui leur donne droit directement au badge.Nous optons pour la seconde solution car d’une part ,elles ont beaucoup de questions et seul un ranger peut y répondre,d’autre part elles peuvent se joindre aux autres enfants ce qui sera beaucoup plus amusant.Nous donnons donc rendez vous au ranger à 14.30(attention Maëlla veille…).

Petite pause déjeuner avec les écureuils puis nous nous mettons en route pour nous rendre au point de rencontre ,soit 3/4 h de marche.Mais c’était sans compter sur notre Lili Catastrophe …qui nous fait une de ses chutes spectaculaires (dont elle seule a le secret)…Bilan des courses:un genou explosé.Nous décidons de prendre la navette qui permet de se rendre aux pricipaux lieux du parc,notamment le parking où est stationné notre camping car.

Mais à bord de cette navette,nous allons expérimenter un trait typique américain et notamment californien à savoir l’entraide,la solidarité et la Gentillesse.Tout d’abord,les mères de famille affluent autour de nous pour nous donner des pansements mais ,bien que ce soit très gentil,la plaie de Lilwenn est grande et a besoin d’être désinfectée.A ce moment là,un homme s’approche de nous et nous dit qu’il faut soigner cette plaie et nous propose de le suivre jusqu’à un office center.Nous descendons donc avec lui et le voyons courir à gauche et à droite pour obtenir tous les renseignements nécessaires à savoir où est l’infirmerie  et comment y aller.Mais finalement un ranger lui dira que c’est fermé puique nous sommes hors saison.Loin d’être découragé,il nous dit de ne pas bouger et qu’il sera right back(il revient tout de suite).Au bout de dix minutes,ne le voyant pas revenir,nous décidons de reprendre le chemin  du parking.Et là,notre américain arrive en courant avec un sac rempli de lingettes désinfectantes pour les mains,de désinfectant pour les plaies,de bandes,de sparadrap et de crème pour calmer la douleur… trop gentil ! et quand nous voulons le rembourser(il y en a pour pas loin de 20 à 25 dollars quand même!!),il refuse catégoriquement…Franck insiste mais ce dernier continue de refuser et s’en va tranquillement.Nous restons plantés là  devant une telle générosité …Pendant ce temps,Maëlla ne perd pas le nord.Elle aime bien sa soeur mais devenir un ranger est très important à ses yeux !

Nous attrappons une navette en espérant être à l’heure au rendez vous…14h31 ,nous y sommes,l’aventure peut continuer !

Plus d’une heure à parcourir des sentiers avec le ranger Adam,à decouvrir l’habitat des animaux de Yosémite,à toucher et sentir …Maëlla boit les paroles du ranger et Lili compte ses plaies …

sc_3046_0

les filles et le ranger Adam

 

Puis vient le moment solennel où elles doivent jurer,la main levée,afin de faire partie de la Grande Famille ( et en anglais !pas mal hein?)…Mission accomplie ,premier badge en poche !

sc_3065

les badges"sacrés"

 

Retour au campement pour faire cuire quelques maïs et saucisses …une bonne nuit en perspective !

Le jour suivant,nous décidons de traverser tranquillement le parc en camping car en prenant la Tioga Road actuellement encore ouverte avant l’arrivée de la neige.Nous montons très haut,les paysages sont toujours aussi saisissants,petit pique  nique avec vue sur le Half dome .Comme disent les filles : »c’est le meilleur endroit qu’on ait trouvé pour pique niquer depuis que nous sommes partis en camping car ».Pas folles les guêpes !

Nous sortons du parc de Yosémite avec la tête pleine de belles images…

sc_3080                        sc_3035

 

YOSEMITE : C’est une vallée glaciaire entourée de montagnes et de forêts de séquoias,visitée par plus de 3 500 000 touristes par an .La vallée de Yosémite est surplombée de murs de granite,dont le célèbre El Capitan, paroi mythique de l’escalade.Les rangers estiment la population d’ours noirs à 600 environ et depuis le début de l’année,17 ours ont déjà été tué par des automobilistes(excès de vitesse).

 

San Francisco forever

 

Udsc_2881

dsc_2789

San Francisco …Rien que le nom fait rêver et avant même d’y avoir mis les pieds,je savais que j’allais m’y plaire …bon, reste à convaincre Franck !

Nous prenons nos quartiers sur le parking de la Marina le mardi soir (sous la brume,très caractéristique de San Francisco)car nous espérons croiser une autre famille tourdumondiste,la famille Cavagnis.Juliette et Christophe (et leurs deux boutchous)sont déjà sur les routes nord américaines depuis 8 mois et San Francisco nous est une étape commune.Alors que nous nous installons pour la nuit,je vois passer à côté de nous,un camping car avec un logo que je reconnais(l’ayant lu sur le site des Cavagnis):celui de jolie planète !!!Eh bien,ce soir,la marina de San francisco sera squattée par les Frenchis …

dsc_2959

la famille Cavagnis

 

 

La nuit fut courte et le lever un peu difficile mais après un bon cafe,n

ous décidons de partir avec les filles longer le port jusqu’au pier 39 pour voir les mondialement célèbres lions de mer et visiter le Fisherman’s Wharf.Nous nous rendons au pier 31 pour acheter des places pour aller visiter Alcatraz mais,à ma TRES TRES très très grande déception,tout est complet jusqu’à Dimanche,date à laquelle nous aurons déjà quitté SF.

dsc_2799

pier 39 et ses stars

dsc_2812

sympa les voisins

 

Je me console en me disant que ça me donne une bonne raison de revenir à San Francisco (dans un futur proche je l’espère) et nous repartons tranquillement vers la Marina pour rejoindre notre …camping car.

Nous trinquerons une nouvelle fois avec les Cavagnis(chez eux cette fois ci ,beh oui on tourne)avant de nous préparer pour notre deuxième belle journée .

La brume commence à se lever lorsque nous prenons la route.Au programme :Chinatown,Lombard street(vous savez la rue avec tous les virages qui s’enchaînent),les cable cars (ça j’en rêve depuis toujours),Coit tower,Union Square …tout ça avec un temps magnifique,des points de vue superbes sur la ville,son Golden Gate Bridge,ses rues ,ses gens…J’adore et Franck n’est pas insensible non plus au charme de la ville .

dsc_2849

les rues de San Francisco:J’ai cherché Michael Douglas…pas vu !

dsc_2923

le cable car

 

San Francisco est ce que l’on appelle un coup de coeur,ce genre de truc qui nous est impossible de décrire car ce n’est plus la tête qui parle mais le coeur.Je pourrais utiliser tous les superlatifs possibles mais je ne pense pas que je parviendrais à mettre noir sur blanc ce que je ressens.

San Francisco est probablement la ville la plus européenne de Etats unis.Il y règne une atmosphère particulière à savoir de » bien vivre »(ça court dans tous les sens),de légèreté ,de tranquillité ,de culture artistique …tout en étant très active …Ah Maxime,comme je te comprends…Bon,on a eu chaud car la maison avait été repeinte en vert,mais grâce à Maxime ils l’ont repeinte en bleue !Ouf,la France ne s’en serait certainement pas remise!

Dernier verre entre amis …Nous reprendrons tous nos chemins demain.Bon vent à Juliette et Christophe et leurs deux boutchous Elsa et Martin.

 

 

 

Big Sur

 

Big Sur …Cette route mythique qui longe le pacifique est tout simplement de toute beauté :abrupte,déchirée,sauvage,tantôt brumeuse tantôt ensoleillée.Elle rappelle un peu la Bretagne pour les uns ou l’Irlande pour les autres.Elle démarre à Saint Siméon et se termine à Carmel ,140km de paysages à couper le souffle (personnes souffrant de vertiges s’abstenir).

Nous ferons une petite pause déjeuner à San Siméon dans un petit resto sur le bord de mer où tout y sera simplement délicieux ,puis nous nous arrêterons à Hearst Castle,principale attraction de la ville,qui est un château (devrais je dire palais)d’un magnat de la presse construit en 1919, symbole de démesure avec ses 56 chambres ,ses 61 salles de bain,ses 19 sallons,piscines…et j’en passe.Nous n’y ferons qu’une simple halte car nous préférons largement aller « admirer  » les lions de mer non loin de là …

Sur la plage de Las Piedras Biancas,nous avons pû longuement observé une colonie d’éléphants de mer .

 

 

 

 

C’est un arrêt obligatoire avec les enfants car très éducatif et très marrant quand on les voit se courir après ou se mettre sur la tronche(oups pardon petit dérapage).Il y a même des guides (toujours en bleu)pour répondre à vos questions ou vous faire un petit cours sur ces drôles de bêtes.Les filles étaient hypnotisées par le spectacle et sont repartis sourire aux lèvres (mais nezs bouchés car ça ne sent vraiment pas la rose)avec en prime des crayons de couleur ainsi que des coloriages de ces grosses bébêtes.

 

Sur la route,les paysages,tous aussi grandioses les uns que les autres,défilent devant nous,mais la voie est sinueuse et étroite donc j’encourage notre chauffeur à ne pas quitter la route des yeux.Sous un ciel parfaitement bleu,nous ferons quelques arrêts afin de prendre quelques clichés pour immortaliser ces lieux magiques.

 

La nuit commence à tomber et tous les campings rencontrés le long de la C1 sont soient complets, soient incapables d’héberger un Rv de notre longueur.Nous finirons par trouver une place dans le Pfeiffer Big State Park,mais leur camping étant complet,ils nous trouveront une place sur l’aire de pique nique du Park.Tous seuls en pleine nature,Lilwenn et Franck s’aventureront pour une dernière promenade avant le coucher du soleil et croiseront une biche bien surprise de croiser ces 2 energumènes.Grosse frayeur pour notre Lili !

 

Dimanche matin,nous partons pour le dernier tronçon avant Carmel.Changement de décor,Big Sur est sous la brume et nous n’arrivons même plus à apercevoir la mer qui est pourtant toute proche de nous(en bas des falaises !).

Carmel est une jolie petite ville riche dont les rues regorgent de galleries d’art.Elle est assez connue pour avoir eu comme maire Monsieur Clint eastwood dans les années 80.Il y règne une atmosphère assez particulière:Pas de feu de circulation,pas de panneau publicitaire afin ne pas dénaturer l’image de la ville.Il y était même interdit à une époque de manger des glaces dans la rue !Nous flânerons deux petites heures avant de repartir pour Monterey,notre dernière étape avant San Francisco.

Notre passage à Monterey coincide avec les 6 ans et demi de Maëlla qui a décrété que nous devrions tous fêter nos demi années (deux anniversaires par an ,l’idée est tentante!).Nous organiserons pour l’occasion une sortie à l’aquarium de Monterey afin de voir méduses et hippocampes …L’aquarium propose également films et actvités pour enfants pour le plus grand bonheur des filles .

Demain nous prendrons la direction de San Francisco pour mon plus grand bonheur (chacun son tour).

 

 

Petite halte à Malibu

Mercredi : prise en main du camping car ! Dans la navette,nous faisons connaissance avec un couple d’allemands qui a loué un camping-car deux semaines pour leur lune de miel.Ils feront un chemin un peu différent du nôtre et passeront notamment par Disneyworld.

A notre arrivée,nous rencontrons plusieurs couples (tous allemands)qui ramènent leur RV(camping-car). Ils nous offent leurs verres de vin et livres.Très sympas !

Il ne reste plus qu’à faire les courses au supermarché du coin avant de prendre la route.Deux heures plus tard ,ce sera chose faite…direction Malibu et ses plages.

Nous prenons un camping donnant sur l’océan(là on s’est fait plaisir)et après une bonne promenade sur la plage,nous nous endormirons avec le bruit des vagues à côté d’un autre Rv occupé par des ????…………………..allemands!!!

 

Le lendemain nous commençons à remonter vers San Francisco. Nous nous arrêtons à Pismo beach pour dormir mais surtout pour trouver un docteur afin de mettre un terme à mes souffrances.La gérante du camping sera adorable (comme tous les californiens d’ailleurs depuis notre arrivée)car elle me trouvera un docteur et me prendra rendez vous dans la demi heure qui suit ! Pour faire bref , bouchon de cerumen et otite sereuse pour la modique somme de 85 dollars soit 65 euros le pris d’un spécialiste en France.Je m’en sors bien comparé aux 200 dollars canadiens !

Nous décollons pour la Big Sur beaucoup plus sereins …