Etats-Unis(sud-est)

une petite semaine en Floride

Nous voici de retour aux Etats-Unis pour quelques jours.Mais tout d’abord petit retour sur le vol Mexico/Miami…C’est assez drôle de voir nos filles évaluer les différents vols ! Je pense qu’elles pourraient écrire un livre sur les différentes compagnies et sur le service à bord (Maëlla est très attentive aux petites attentions qui sont,selon elle, très importantes pour obtenir une bonne note.)Lors du vol aller,la compagnie mexicaine Volaris avait fait l’unanimité (il faut dire que les filles avaient apprécié tous les snacks offerts par la compagnie)mais le retour s’est fait avec la compagnie Aeromexico et là,grosse grosse déception !!!Comme dirait Maëlla, »5 heures de vol et pas un petit biscuit ! c’est trop nul ! ».C’est vrai qu’un petit en-cas aurait été apprécié mais le principal est que nous soyons arrivés à bon port  et que nous ayons pû revenir sur le sol américain !

Petite parenthèse sur les 90 jours autorisés sur le sol américain car cela nous a valu quelques sueurs froides.Pour aller aux USA en tant que touristes,soit vous remplissez un document (via internet) l’ESTA  qui vous autorise à rester aux USA pendant trois mois,soit vous demandez un visa pour 6 mois.Ayant décidé de passer 3 semaines sur la côte est,5 semaines à l’ouest et une semaine en Floride,l’esta nous était largement suffisant.Mais après avoir lu quelques articles de tourdumondistes et en nous renseignant à droite et à gauche,l’affaire s’avéra plus compliquée.En effet,les Etats unis considèrent que le fait de passer au Canada et au Mexique n’arrête pas le compteur des 90 jours et que, par conséquent, le fait d’être entrés sur le continent américain le 2 août nous donne un permis jusqu’au 30 octobre.

Le hic est que nous revenons le 10 novembre en Floride sans avoir jamais vraiment quitté le continent nord américain.Nous embarquons donc en nous demandant à quelle sauce nous allons être mangés à l’arrivée.A bord,Franck est assis à côté d’un franco-mexicain(décidément !)qui vit à Barcelone mais qui a fait ses études à Miami !!!Beau palmarès !Franck lui explique notre situation « irrégulière »et ce dernier nous assure qu’il n’y aura aucun problème car les américains sont plutôt à la recherche des mexicains essayant de franchir la frontière.

C’est donc avec notre plus beau sourire que nous nous présentons à l’immigration après quelques consignes aux filles:On ne dit rien,on sourit et on est poli …Madame l’agent nous appelle et c’est tous en coeur que nous la saluons.Bon c’est vrai,ça fait un peu louche ce « hello « collégial mais nous tentons de faire bonne figure.Et là,nous restons suspendus à ses lèvres pendant qu’elle regarde nos passeports jusqu’au moment où elle nous dit ….:You’ve got two gorgeous daughters.(vous avez deux magnifiques petites filles).Ouah!!!Nous réalisons que la partie est gagnée et nous commençons à rire (les nerfs je suppose),à plaisanter,à raconter notre projet …et nous repartons avec nos 4 passeports tamponnés pour 3 mois supplémentaires, et ceci sans aucune question de sa part.

A nous la Floride !

Aussitôt arrivés,nous louons une voiture pour pouvoir nous déplacer en ville.Première impression:Nous sommes tout près des Caraïbes.Nos premiers interlocuteurs sont haïtiens,dominicains,cubains…nous jonglons entre l’anglais et l’espagnol mais aussi le français.Il y a beaucoup d’haïtiens à Miami ce qui plaît beaucoup aux filles et ce qui permet à Franck de pratiquer son créole (qui lui semble bien loin !).

Premier choc:Les prix ! Nous nous étions habitués aux prix très bas du Mexique (notamment au resto) ! Par exemple,un tacos coûtait à peu près 13 pesos soit 77 centimes d’euros …La plupart des mexicains mangent donc à l’extérieur plutôt que de cuisiner.Nous retrouvons donc ici les prix « normaux »nord-américains et nous sommes donc très contents d’avoir pris une location à Miami ce qui va nous permettre de cuisiner à moindre frais.

Le studio est situé à Miami Beach (les pieds dans l’eau !)et se trouve à proximité des grands mall (galeries commerciales).Pour notre première journée,la météo n’étant pas fantastique,nous décidons de prendre le risque d’une visite des mégas galeries américaines…On s’y est frotté,on s’y est brûlé ! Bilan des courses:une nouvelle paire de chaussures pour papa,remplacement des crocs(très usés) pour les filles,paire de lunette de soleil pour maman (ça faisait six mois que je les demandais !) …Bon jusque là,nous ne nous sentons pas trop coupables et estimons avoir fait des achats « utiles ».Mais ça,c’était avant de passer devant la boutique Disney et là,nous(je)craquons pour des poupées Disney.Mais pour me donner bonne conscience,je me dis que les deux poupées Barbie emmenées par les filles sont bien peu pour jouer et que nos deux louloutes méritent bien un ou deux jeux en plus !

Nous nous enfuyons (littéralement) de ces malls maléfiques et comprenons pourquoi les américains consomment autant.

les adultes

bébés alligators

les ados …

Le lendemain,nous partons pour les Everglades afin de rencontrer les alligators.Les Everglades,qui est aussi un parc national américain,est le plus grand milieu subtropical du pays.Contrairement aux autres parcs nationaux,le parc fut créé afin de protéger une faune et une flore fragile et en danger,notamment le crocodile américain à qui nous avons décidé de rendre visite.

Au programme,serpents et alligators qui sont ,cela est bien connu,mes animaux préférés !

Lili :Oh,il est trop mignon !

 

Maëlla : il n’a pas l’air très propre !

Nous visitons une ferme d’alligators afin de mieux connaître ces animaux puis nous prenons un air boat afin de partir faire un petit tour dans les Everglades. Notre jeune guide nous donne quelques recommandations (il aurait pû s’abstenir car ses conseils sont peu rassurants)mais nous promet que tout se passera bien.C’est à ce moment là que je me rends compte qu’il lui manque…une main.Les risques du métier apparemment !

l’air boat

 

 

 

 

 

 

Au final,super moment avec sensations garanties !Maëlla a adoré mais Lilwenn,qui souffre d’une oreille depuis ce matin,n’a pas pû apprécier.C’est vrai que c’est très bruyant.

Nous irons ensuite faire un petit tour vers les Keys qui sont un archipel situé à l’extrémité de la Floride,mais nous n’irons pas jusqu’à la pointe faute de temps.

Les prochains jours seront consacrés à l’école et à la plage/piscine.

Bienvenue à Miami !

 

2 flics à Miami

 

Nous finissons donc notre périple américain ce 15 novembre et nous nous apprêtons à rejoindre les Caraïbes.